Vernis à ongles durcisseur

Lorsque le mot « vernis » est évoqué, on pense tout de suite à d’autres mots comme beauté, séduction, fantaisie, esthétique. Ce produit dont les femmes ne peuvent plus se passer existe depuis des siècles et déjà à cette époque l’esthétique était le but recherché. Aujourd’hui, force est de constater que les choses ont évolué et que certains vernis ongles ne sont pas créés juste pour vous rendre belle, mais juste pour soigner vos ongles. Le vernis durcisseur en est un exemple.

Présentation du vernis durcisseur

Avant de recourir à l’usage du vernis, il est essentiel d’être sûr qu’on peut se le permettre. Nous faisons allusion ici à la santé et à l’état de vos ongles, car certains types de vernis sont contre indiqués dans le cas de certains types d’ongles. C’est pour permettre aux femmes n’ayant pas les ongles qu’il faut pour pouvoir faire de belles manucures, que le vernis durcisseur a été créé. Comme son nom l’indique, il « durcit » les ongles et est là pour aider les femmes aux ongles fragiles et mous. Il y a différentes façons de l’utiliser (que nous détaillerons un peu plus bas dans l’article).

La bonne nouvelle est que celles qui ont les ongles mous, fragiles, cassants, striés ou dédoublés peuvent se rassurer : le vernis durcisseur est ce qu’il leur faut pour redonner de la pêche à leurs ongles.

Les avantages et inconvénients du vernis durcisseur

Le premier avantage du vernis durcisseur réside dans sa fonction de durcisseur d’ongles. Prenons en exemple une situation concrète : vous vous êtes rendue à la piscine et après quelques brasses, vos ongles sont mous. Le vernis durcisseur les renforcera.

Le vernis durcisseur ne se contente pas seulement de renforcer et fortifier les ongles fragiles, mais il contient également plusieurs vitamines et minéraux qui l’aident à revitaliser les ongles. Nos ongles contiennent de la kératine et certains vernis durcisseurs en contiennent aussi afin de pouvoir nourrir l’ongle.

Ces minéraux et vitamines agissent en profondeur sous l’ongle pour l’aider à retrouver de la stabilité. Il n’est pas rare de constater que dans certains cas, le vernis durcisseur soigne l’ongle au point où ce dernier se met à pousser bien plus vite qu’auparavant. Certains vernis durcisseurs contiennent même de l’aluminium pour pouvoir fortifier vos ongles.

Pour celles qui subissent les affres de l’hiver en termes d’ongles cassés ou fragilisés après cette période, il faudra également qu’elles se tournent vers le vernis durcisseur.

Parlant des inconvénients, le vernis durcisseur à formule forte est à proscrire pour toutes celles qui ont l’habitude d’utiliser de faux ongles. Une fois les faux ongles enlevés, les ongles naturels sont souvent mous et on peut être tenté de vouloir utiliser un vernis durcisseur « fort » parce que l’on en aurait entendu parler. Dans ce cas précis, il faut demander l’avis d’une esthéticienne professionnelle qui saura vous conseiller sur le produit adéquat à utiliser.

Un autre avantage de ce produit est son prix : une douzaine d’euros environ pour une quinzaine de traitements. C’est tout bénéfique pour vous. Les prix peuvent être légèrement plus élevés selon les marques, mais sachez que c’est tout de même une bonne opération ? De plus, le mode d’emploi du vernis durcisseur est assez simple et il sèche rapidement.

Comment utiliser le vernis durcisseur ?

C’est la question qui revient souvent. Pour répondre, nous allons y aller au cas par cas. Il existe deux approches principales du vernis durcisseur : le vernis durcisseur doux et le durcisseur fort.

Si vous optez pour le vernis durcisseur fort et que vous l’utilisez sans y ajouter d’autres vernis (un vernis top coat par exemple) et bien deux fines couches suffiront amplement. Mais si vous voulez utiliser le vernis durcisseur comme base sur vos ongles alors optez pour une seule couche. Laissez-lui le temps de sécher avant d’appliquer une autre couche. Le fait de l’utiliser comme base donne un double avantage : la protection de vos ongles et l’apport de soins dont ils ont besoin.

Pour ceux qui optent pour le vernis durcisseur doux, la fréquence d’application est celle-ci : le premier jour une couche est posée sur l’ongle, idem le deuxième jour. Quant au troisième jour, on procède à la dépose et on remet une couche. Deux semaines à trois semaines de traitement suffisent généralement.

Une petite astuce en plus : respectez souvent la notice d’utilisation. Le vernis durcisseur est parfois dur à enlever et certaines personnes font l’erreur de se ruer sur des dissolvants plus ou moins agressifs pour l’ôter rapidement. Ces dissolvants peuvent empirer l’état de vos ongles alors le mieux est d’utiliser le dissolvant indiqué par les professionnels ou par les notices. Souvent chaque marque de vernis durcisseur propose le dissolvant qu’il faut utiliser pour la dépose.

C’est à l’esthéticienne ou à la vendeuse du vernis durcisseur d’examiner vos ongles avant de vous conseiller le vernis dur adéquat. Car si elle ne le fait pas, elle pourrait vous donner du vernis durcisseur dur alors que vos ongles nécessitent un traitement doux. Et cette erreur va causer d’autres dommages à vos ongles. Alors vigilance !

Les vernis durcisseurs dont on parle le plus sur la toile

Vous avez surement croisé leurs noms au détour d’un lien fourni par un moteur de recherche ou alors on vous a sûrement déjà parlé de ces deux vernis durcisseurs qui font l’unanimité ou presque.

Il s’agit des vernis durcisseurs « Mavala » et « Hérôme ». Chacun de ces deux vernis durcisseurs ont su conquérir le cœur des utilisatrices si bien qu’aujourd’hui nous avons les pro-mavala et les pro-Hérôme. Celles qui préfèrent le vernis durcisseur Mavala vous parleront de la facilité d’utilisation, mais aussi du fait que le vernis durcisseur Mavala pénètre l’ongle et que de ce fait l’usage est moins contraignant (une à deux applications par semaine). Celles qui préfèrent le vernis durcisseur « Hérôme » évoqueront la puissance de la formule et le fait qu’une fois les ongles traités avec, il est rare de les voir se casser ou s’endommager encore.