Vernis à ongles OPI

Dans le monde du cosmétique en général et dans celui de la manucure en particulier, l’on constate souvent que nombreuses sont les femmes qui veulent s’offrir tel ou tel produit et face à la multitude des marques qui compliquent leur choix, préfèrent s’en remettre aux meilleures marques connues. « Opi » est une de ces marques qui fait la pluie et le beau temps sur le marché des vernis à ongles. Partons à sa découverte !

L’histoire d’Opi

Un homme se cache derrière l’épopée de la marque Opi : George Schaeffer. Au début, il travaillait dans le domaine de la fabrication de produits dentaires. Il a ensuite réalisé que certains des composants de ces produits dentaires pouvaient également servir à la fabrication de faux ongles. Il décide alors contre l’avis de tous, de changer d’activité et de se lancer dans la fabrication des ongles artificiels. Nous sommes au début des années 80 et c’est le coup de poker ! Opi devient très vite une marque incontournable.

Le premier coup d’essai d’Opi est indiscutablement devenu un coup de maitre dont le but a été de révolutionner la conception des faux ongles en résine. Ceux-ci sont résistants et permettent même des manucures comme finition. Les femmes en deviennent rapidement fans.

La seconde bonne idée d’Opi : pendant que la plupart de ses concurrents délocalisent leurs usines et préfèrent faire fabriquer leurs produits en Inde ou en Chine (pour réduire les frais de production des produits et gagner plus de marges), Opi décide quant à lui de s’établir en Californie. Ce qui a pour effet de construire son image de marque aux yeux des consommatrices.

Ensuite, George Schaeffer a très bien compris qu’il ne fallait pas que s’intéresser aux faux ongles, mais que la fabrication des vernis était une opportunité pour sa marque de grandir. Très vite, Opi arrive à se distinguer par la texture de ses vernis qui participent alors à sa notoriété.

Plus de trente ans plus tard, Opi est devenu le leader sur le marché mondial des produits pour ongles. Toujours basé à Los Angeles, en plein Hollywood parmi d’autres prestigieuses entreprises de production cinématographiques, Opi compte aujourd’hui plus de six cents employés. George Schaeffer a su s’entourer de collaborateurs partageant sa vision. Suzi Weiss-Fischmann est la vice-présidente de la marque et a participé au succès d’Opi surtout dans ses dernières années. Grâce à son flair et à sa rigueur dans la composition des textures des vernis, le chiffre d’affaires d’Opi a grimpé.

Les vernis Opi sont livrés dans plus de 114 pays, la production se fait tous les jours et toutes les heures sans arrêt, tellement la demande est forte. Plus de 300 000 flacons de vernis Opi sont produits ainsi chaque jour. Plus de 600 couleurs au total ont été créées et plus d’une cinquantaine de nouvelles couleurs voient le jour chaque année. Des statistiques qui montrent bien l’influence de la marque sur le marché.

Et vous vous demandez bien sûr quelle est la signification des sigles « OPi » et bien la réponse est : « Odontorium Products Inc ».

Les vernis Opi incontournables

# Le vernis gel color :

D’habitude quand on parle de vernis gel, on sait que pour l’enlever il faut le limer et le poncer jusqu’à ce qu’il disparaisse entièrement pour laisser place à l’ongle naturel. Le vernis gel color d’Opi est une véritable innovation; en ce sens que pour l’enlever, plus besoin de fournir autant d’efforts. Un dissolvant et le tour est joué. La tenue du vernis gel color d’Opi est de deux à trois semaines avec un temps de vingt à trente minutes en ce qui concerne la pose (pose + exposition à la lampe UV + pose top coat).

# Le vernis laqué « Skyfall »:

La teinte laque est l’une des valeurs sûres d’OPi depuis maintenant quelques années. Profitant de la sortie d’un énième épisode des aventures de l’agent secret James Bond, Opi a joué sur l’image de marque pour sortir cette gamme qui emprunte son nom au film. « Skyfall » est en stock limité pour bien faire comprendre aux clientes que c’est le vernis laqué qu’il leur manque. Et le prix va de pair avec cette stratégie : pas moins de 29 euros pour s’octroyer ce flacon de 15 ml.

# La collection shatter :

Les vernis de la collection shatter doivent leur succès à leur particularité esthétique : un vernis qui se craquèle une fois mis sur l’ongle. La diversité des couleurs a été un plus. On a aussi eu droit aux vernis « shatter paints » avec un concept intéressant : vous peignez votre ongle dans une certaine couleur et lorsque vous y apposez un vernis shatter paints la couleur de votre vernis change instantanément et les craquèlements apparaissent sur votre ongle. La couche finale de top coat n’est obligatoire que si vous désirez plus de brillance.

# Le « Lincoln Park After Dark » :

Un incontournable d’Opi. En plus, si les vernis d’Opi sont réputés pour avoir leur prix, en voici un que vous pouvez procurer à un prix normal. La teinte est noir violet et ça ne l’empêche pas d’avoir une certaine brillance. Il est disponible en version vernis crème, vernis gel et en vernis semi-permanent. Il peut être utilisé dans le cadre d’une manucure aussi bien que dans celui d’une pédicure. Si Opi s’arrange souvent à ce que certains de ses produits stars soient en stock limité, le « Lincoln Park after Dark » est disponible sur les sites généralistes tels que amazon qui peuvent vous le livrer. Et les éléments qu’il contient ne sont pas nocifs pour vos ongles.

L’« Expresso your style » :

Même si cela n’a pas été expressément dit dans la campagne promotionnelle pour des raisons évidentes de droits d’auteur et de copyright, la teinte marron foncé de ce vernis laisse penser que le café expresso a été le point de départ de cette inspiration. Ce vernis contient quelques paillettes rouges qui viennent renforcer son éclat. La solution base coat et top coat sont indispensables; par contre pour maintenir sa tenue, deux couches suffisent à faire de votre ongle une belle attraction.